Service client

Sony ZV-E10 banner

Sony ZV-E10, une réelle amélioration

Le Sony ZV-E10 est un appareil photo hybride à objectif interchangeable APS-C de 24 Mpx destiné aux vlogueurs. Il est doté d'un écran selfie articulé avec fonction tactile, d'une fonction de saisie vidéo 4K, de ports pour casque et microphone et d'une large gamme d'accessoires complémentaires pour faciliter la prise de vue vidéo, notamment la poignée et une gamme de microphones sophistiqués.

Caractéristiques | Nouveautés | Vidéo| Audio | Stabilisation | Streaming | Mise au point | Effet Soft Skin | Face arrière | Écran articulé | Ports | Batterie | Comportement | Manipulation vlogging | Qualité vidéo | Vlogging | Rolling Shutter | Mode vidéo | Détails de la vidéo | Autofocus | Automatique vidéo | Qualité d'image

Sony ZV-E10_1

Les spécifications du ZV-E10 sont familières : de son capteur à son système AF en passant par ses capacités vidéo, tout est identique à celles du Sony Alpha 6100 d'entrée de gamme. Mais sur le plan de la conception et des fonctionnalités, certaines différences significatives les distinguent. Le ZV-E10 reprend essentiellement l'esprit du compact de vlogging ZV-1 de Sony en le transformant en un APS-C d'entrée de gamme.

Caractéristiques principales

  • Capteur CMOS APS-C 24MP
  • Système AF très fiable avec détection des visages et des yeux
  • Capture vidéo 4K/24ips sans recadrage (4K/30ips est recadré)
  • Capture 1080/120p pour les séquences au ralenti (recadrées)
  • Microphone directionnel intégré avec bonnette anti-vent
  • Écran tactile entièrement articulé
  • Ports pour casque et microphone de 3,5 mm
  • Compatible avec le livestream via une connexion USB-C
  • 440 prises de vue par charge, 80 minutes d'enregistrement continu par charge
  • Possibilité de réaliser des vidéos verticales

Nouveautés et caractéristiques principales

Plus qu'un simple Sony A6100 sans viseur, le Sony ZV-E10 vise à faire de la saisie vidéo une affaire simple et de haute qualité. Nous allons examiner certaines des fonctions et des modes qui rendent cela possible, dont beaucoup ont été introduits pour la première fois dans le compact Sony ZV-1.

La vidéo

Le ZV-E10 enregistre des vidéos 4K suréchantillonnées en 24 et 30ips. Il y a un recadrage notable en mode 30ips (1,23x, comme le A6100), mais aucun recadrage en mode 24ips.

Contrairement à l'A6100, le ZV-E10 bénéficie des profils d'image cinéma de Sony, dont il existe dix options différentes. Ces profils permettent d'obtenir un aspect faiblement contrasté pour l'étalonnage en post-production. L'appareil photo propose également les formats S-Log 2 et 3, ainsi que la capture HLG. Mais gardez à l'esprit qu'il s'agit d'une caméra 8 bits, et que les séquences S-Log 3 et HLG se décomposeront un peu plus facilement lors de l'étalonnage, par rapport à une caméra 10 bits.

Le ZV-E10 offre également des capacités de prise de vue à haute vitesse jusqu'à 1080/120ips, permettant un effet de ralenti 4x (avec un crop de 1,14x).

Sony ZV-E10_3

L’audio

Cet appareil photo est bien équipé pour saisir un son agréable, que vous prévoyiez de fixer un microphone accessoire ou d'utiliser le micro intégré de l'appareil.

Une griffe multi-interface située en haut à gauche du boîtier de l'appareil prend en charge l'audio numérique. Sony propose plusieurs options de microphones qui fonctionnent avec ce mode de connexion propriétaire, notamment les microphones sans fil ECM-W2BT récemment annoncés, ainsi que plusieurs options de type canon.

En outre, l'appareil est doté d'un microphone directionnel intégré, qui offre une qualité audio plutôt décente (lors du vlogging en mode selfie), pour ceux qui souhaitent éviter l'achat d'accessoires supplémentaires. En outre, le Sony ZV-E10 est livré avec une bonnette anti-vent (également connue sous le nom de "chat mort ou dead cat").

Pour ceux qui souhaitent fixer un microphone non propriétaire, le ZV-E10 offre également une prise microphone de 3,5 mm, en plus d'une prise casque pour le contrôle audio.

Sony ZV-E10_5

Stabilisation d'image

Le ZV-E10 ne dispose pas d'un système de stabilisation d'image par déplacement du capteur, mais une réduction électronique des vibrations est disponible et la stabilisation d'image optique est prise en charge par les objectifs OSS de Sony. Pendant la saisie vidéo, les utilisateurs peuvent choisir entre les modes de stabilisation " actif " et " standard ". Le premier, qui est le mode par défaut, utilise l'IS numérique + l'IS optique pour adoucir les variations, mais il est assorti d'un facteur de recadrage important de 1,44x.

Le mode IS standard repose simplement sur la stabilisation optique (et est moins efficace), mais n'implique pas de facteur de recadrage, ce qui est utile si vous essayez de maintenir un large champ de vision pour le vlogging.

Streaming USB et connectivité mobile

Le ZV-E10 est capable de diffuser des flux audio et vidéo en direct lorsqu'il est connecté à un appareil compatible Wi-Fi via USB-C. Il prend en charge les normes UVC/UAC et peut transmettre jusqu'à un flux 720ips en fonction de l'appareil auquel il est connecté. Vous pouvez également utiliser l'application Imaging Edge de Sony - disponible pour les ordinateurs et les appareils mobiles - pour mettre en place un livestream, mais la qualité sera un peu plus faible (576ips).

La configuration d'un livestream USB à partir de l’appareil photo est assez simple. Sur la première page du deuxième menu de prise de vue, vous trouverez une option "streaming USB". Il suffit d'activer cette option, de connecter l’appareil photo via USB-C à un appareil intelligent ou un ordinateur et d'ouvrir la plateforme de livestreaming de votre choix.

En parlant d'Imaging Edge, il peut être utilisé pour visionner et transférer des films et des photos (y compris les RAWs) à partir de l’appareil, même lorsque l’appareil est éteint. Le ZV-E10 enregistre également les métadonnées des clips vidéo verticaux, de sorte que si vous les transférez sur un appareil mobile, ils s'afficheront correctement.

La fonction de présentation des produits a été introduite pour la première fois dans le ZV-1 et elle est très pratique. Lorsqu'elle est activée, l’appareil photo donne automatiquement la priorité aux objets à proximité par rapport à son système de détection des visages, ce qui permet de passer en douceur du visage au produit. Il s'agit d'un moyen simple et efficace de créer un effet astucieux pendant le vlogging.

Fonction de mise au point en arrière-plan

Par défaut, le bouton " C1 " situé sur le dessus du Sony ZV-E10 permet d'activer ou de désactiver la fonction " Background Defocus ". Cette fonction, destinée aux débutants, permet simplement d'ouvrir complètement le diaphragme lorsqu'on appuie dessus. Malheureusement, en cas de forte luminosité, cette fonction oblige souvent l’appareil photo à utiliser une vitesse d'obturation rapide pour compenser, ce qui se traduit par des séquences vidéo quelque peu hachées, à l'aspect désordonné. En outre, cette fonction entraine un " flottement " de l'exposition.

Sony ZV-E10_7

Effet Soft Skin (peau douce)

L'effet Soft Skin de Sony existe depuis un certain temps déjà, et il fait exactement ce qu'il veut dire. Les utilisateurs peuvent régler l'effet sur faible, moyen ou élevé (ou désactivé). Les deux réglages inférieurs permettent de lisser le visage sans que cela ne paraisse artificiel, mais le réglage fort est un peu excessif à notre goût.

Il convient de souligner que cette fonction est disponible pour les photos et les vidéos. 

Sur la face supérieure du ZV-E10, vous trouverez la griffe multi-interface pour connecter un flash ou un microphone. Comme indiqué, la griffe prend en charge l'audio numérique et certains microphones Sony fonctionneront sans qu'il soit nécessaire de les brancher sur la prise jack 3,5 mm (située sur le côté du boîtier).

À côté de la griffe, on trouve également le microphone intégré, l'interrupteur marche/arrêt et un bouton qui permet aux utilisateurs de passer rapidement du mode photo au mode vidéo et au mode vidéo haute vitesse (appelé mode S&Q pour " slow and quick ") d'un simple effleurement du doigt. Malheureusement, tous les paramètres de l'appareil sont conservés lorsque vous changez de mode, ce qui signifie que vous risquez de devoir ajuster la vitesse d'obturation ou l'ouverture de manière assez importante si vous utilisez les commandes manuelles. L'appareil photo dispose également d'un bouton d'enregistrement surdimensionné en plus d'un bouton d'obturateur séparé.

Entourant le bouton de l'obturateur, il y a un levier de zoom avec 8 vitesses de zoom programmables : c'est le premier hybride grand public de Sony avec un levier de zoom depuis le a5100 de 2014. Vous trouverez également le bouton programmable " background defocus/C1 " sur la face supérieure : en appuyant dessus, on force simplement l'appareil à prendre des photos avec la plus grande ouverture possible. Pour les utilisateurs plus avancés qui sont à l'aise pour contrôler eux-mêmes l'ouverture, la fonction de ce bouton peut être réaffectée à d’autres fonctionnalités.

Sony ZV-E10_2

Face arrière et personnalisation

Le ZV-E10, comme le A6100, possède deux cadrans de contrôle : un sur la face supérieure, l'autre à l'arrière. Nous apprécions moyennement ce choix de conception car les deux cadrans sont contrôlés avec le pouce, ce qui signifie que vous devez déplacer votre main chaque fois que vous voulez régler l'un ou l'autre.

La molette arrière comporte quatre positions cliquables, qui peuvent toutes être personnalisées. Par défaut, elles permettent d'accéder (en partant du haut dans le sens des aiguilles d'une montre) aux paramètres d'affichage, aux paramètres ISO, à la correction d'exposition et au mode d'entraînement. Le bouton Fn (fonction), qui permet d'accéder rapidement au "menu des fonctions" par défaut, peut également être personnalisé, tout comme le bouton de la corbeille (qui est réglé par défaut sur le mode « Vitrine » des produits).

Il convient de noter que tous les boutons personnalisables peuvent être configurés différemment pour les modes photo, vidéo et lecture. Et le menu de fonctions à 12 emplacements peut également être personnalisé séparément pour les photos et les vidéos.

Sony ZV-E10_10

Écran articulé

Contrairement au A6100, le ZV-E10 possède un écran arrière entièrement articulé (3 pouces, 1,44 million de points). Il est sensible au toucher, mais pas très réactif. Pendant la prise vidéo, un grand rectangle rouge apparait sur le pourtout du cadre de l'écran LCD, pour indiquer qu'une saisie vidéo est en cours. L’appareil dispose également d'un témoin d'enregistrement/de décompte vidéo en façade pour vous permettre de savoir si vous êtes en train de filmer (ce témoin peut être désactivé).

Dans la plupart des cas, la fonction tactile ne fonctionne que pour la prise de vidéos et de photos. Les utilisateurs ne peuvent pas utiliser l'écran tactile pour parcourir les menus, sélectionner des options dans le menu des fonctions ou parcourir les images/vidéos en lecture. Il est toutefois possible de l'utiliser pour zoomer à 100% sur une image en lecture, en appuyant deux fois sur l'écran.

Sony ZV-E10_9

Les ports

Sur le côté de l'appareil, sous une porte en plastique un peu fragile, vous trouverez la majorité des points de connexion de l'appareil, notamment un port USB 3.2 Gen1 (qui peut être utilisé pour la recharge), un port micro-HDMI et un port casque de 3,5 mm. Sous une porte séparée, au-dessus, vous trouverez un point de connexion pour une prise microphone de 3,5 mm.

La prise microphone est bien placée et le fait d'avoir un appareil branché ne gêne pas l'articulation de l'écran ; en revanche, les ports casque, HDMI et USB le font.

Sony ZV-E10_8

Autonomie de la batterie et carte mémoire

L'accès à la batterie et à la carte mémoire se fait par le même emplacement situé sur la partie inférieure de l'appareil. L'alimentation est assurée par une batterie NP-FW50 et les utilisateurs peuvent compter sur une autonomie de 440 photos par charge ou de 80 minutes de vidéo en continu, selon les normes CIPA. En utilisation réelle, nous avons constaté que vous pouvez facilement dépasser ces deux chiffres d'environ 1,5 fois. Le logement de carte prend en charge les cartes à vitesse UHS-I ; les cartes UHS-II sont compatibles, mais vous n'obtiendrez aucun avantage supplémentaire en termes de vitesse en les utilisant.

Comportement et menus de la fonction Auto ISO

Le ZV-E10 offre une mise en œuvre rudimentaire de la fonction Auto ISO, qui n'est pas conforme aux plus récents hybrides de Sony (mais identique à celle du A6100). Les utilisateurs peuvent uniquement définir une limite ISO supérieure et inférieure, mais n'ont aucun contrôle sur la vitesse d'obturation choisie à partir des paramètres ISO automatiques. La plupart des autres hybrides de Sony permettent aux utilisateurs de sélectionner une vitesse d'obturation minimale ou un seuil de vitesse, mais cette option est absente ici.

Le ZV-E10 n'a pas non plus reçu la dernière implémentation de menu de Sony. Les menus sont plutôt conformes à ceux de l'A6100. Les paramètres ne sont pas particulièrement bien organisés, mais heureusement, les utilisateurs peuvent sauvegarder les paramètres les plus importants sur la page personnalisable " My Menu " pour y accéder facilement.

Sony ZV-E10_4

Manipulation - vlogging

Lorsque vous utilisez l’appareil photo pour le vlogging en mode selfie, la prise en main est assez confortable : L'encoche située à côté de l'objectif offre une prise en main stable. En tenant l’appareil de cette façon, il est également aisé d'atteindre le bouton d'enregistrement surdimensionné avec l'index.

Lorsqu'il est tenu dans une orientation standard (pas en mode selfie), la prise en main est un peu compliquée et moins confortable. Cela étant dit, dans l'ensemble, le boîtier est très bien équilibré. Il n'y a pas de joint d'étanchéité, mais la qualité de construction semble assez décente, à l'exception de la porte du port qui est fragile.

Qualité vidéo et comportement

La capacité vidéo est évidemment le principal argument de vente de cet appareil. Ci-dessous, nous allons nous plonger dans les différents modes de capture vidéo et nous allons jeter un coup d'œil à la qualité vidéo.

Options de prise de vues en vidéo

FormatRésolutionCadence d'imagesBitrate (MBps)
       
XAVC S (4K) 3840 x 2160 30ips 100/60
    24ips 100/60
       
XAVC S (HD) 1920 x 1080 60ips 50/25
    30ips 50/16
    24ips 50
    120ips 100/60
       

La saisie des images en 1080/120ips et la capture 4K/30ips de l’appareil photo sont toutes deux légèrement rognées, respectivement 1,14x et 1,23x. Tous les autres paramètres vidéo utilisent toute la largeur du capteur (sauf si la fonction IS " active " est activée).

Vlogging

Dans l'ensemble, l’appareil photo se comporte plutôt bien en tant qu'outil de vlogging. Le microphone intégré offre une qualité audio décente. L’option vidéo 4K/24ips + IS standard utilise toute la largeur du capteur, ce qui permet de laisser l'objectif du kit zoomé à fond jusqu'à un équivalent de 24 mm. L'appareil gère les changements de luminosité avec aisance : il n'y a pas d'à-coups d'ouverture. La mise au point reste parfaite tout au long du clip, avec un minimum d'effets, malgré de nombreux déplacements.

Rolling shutter (Effet de gelée)

Lors de l'enregistrement de vidéos en 4K, le ZV-E10 présente un effet de gelée assez visible et gênant (résultat du rolling shutter) lorsqu'un changement de plan est effectué rapidement ou qu'un sujet en mouvement rapide entre dans le cadre - l'effet est le plus visible lors de l'enregistrement en 4K/24ips et légèrement moins apparent lors de l'enregistrement en 4K/30ips recadré. Le rolling shutter est moins problématique pour les séquences Full HD.

Mode vidéo Taux de lecture

Nous avons mesuré le taux de lecture du capteur lors de la prise de vue dans les principaux modes vidéo du ZV-E10, et comme de juste, le taux de lecture pour le 4K/24ips est suffisamment lent pour entraîner des artefacts de rolling shutter très prononcés. Le résultat en 4K/30ips est légèrement de meilleure qualité donc si vous optez pour un objectif (plus) grand angle que celui du kit, vous aurez peut-être envie de filmer dans ce mode. Si vous vous contentez de séquences en 1080p, le rolling shutter n'est pas un problème, mais vous risquez de ne pas être un fan de la qualité, ce que nous verrons plus loin.

Mode videoTaux de lecture
4K/24ips 33ms
4K/30ips 27ms
1080/24ips 13ms

Détails de la vidéo

À notre avis, le concurrent le plus proche du ZV-E10 est le Fujifilm X-T200. Étant donné qu'il offre les mêmes performances vidéo que le X-T30 haut de gamme, nous utiliserons cet appareil photo à des fins de comparaison. La capture UHD 4K de ces deux appareils est impressionnante de détails, sur l'ensemble de la scène. Il convient de noter que le Fujifilm a un taux de balayage du capteur plus rapide que le Sony et souffre donc moins de cet effet de gelée.

Revenons aux détails de la 4K : le Sony surpasse le Canon EOS M50 (et donc le M50 Mark II, dont les capacités vidéo sont identiques) en termes de qualité de capture 4K (mais le Canon utilise une région du capteur fortement recadrée en 4K). Les séquences 4K du ZV-E10 semblent même tenir la route comparée à celles du Sony Alpha 7 III, un appareil haut de gamme à capteur plein format. Mais en termes de capture des détails, le A7 III produira toujours des séquences plus nettes sous une lumière moins intense.

Malheureusement, les images Full HD de l'appareil sont loin d'être spectaculaires (comme c'est le cas pour les appareils APS-C de Sony depuis un certain temps). La saisie des détails est loin d'atteindre le niveau que nous connaissons avec les appareils Fujifilm. Et les séquences 1080/120p, qui utilisent une partie du capteur, semblent encore moins consistantes.

Sony ZV-E10_6

Autofocus

Le ZV-E10 utilise le même système autofocus exceptionnel que les plus récents appareils de la série A6000 de Sony, avec 425 points PDAF et une couverture du capteur de 84 %. Il offre également la même fonction très fiable de détection des visages et des yeux, que Sony a baptisée " Real Time Tracking ". Contrairement à la majorité des concurrents de Sony, ces fonctions sont bien intégrées à l'interface utilisateur de la mise au point automatique. Par exemple, lorsque le point AF que vous avez choisi chevauche un sujet humain, la détection des visages/yeux se déclenche automatiquement - elle se désactive ensuite automatiquement lorsque le point AF est éloigné d'un visage.

Dans l'ensemble, les performances de l'AF pour les photos et les vidéos sont identiques à celles de l’Alpha 6400 et de l’A6100.

Sony ZV-E10_11

Mise au point automatique vidéo

Pour le vlogging, en utilisant la zone de mise au point "large" par défaut et l'AF-C, l'appareil photo fait un bon travail de mise au point et maintient la netteté des visages ; la détection des visages et des yeux est activée par défaut. Vous pouvez également toucher l'écran en mode de mise au point large pour lancer le suivi pendant l’acquisition vidéo. Le suivi fonctionne très bien et offre une bonne fiabilité. Pour le désactiver, appuyez sur le bouton situé au centre de la molette de commande à l’arrière.

Le comportement de l'autofocus en vidéo peut être contrôlé de manière assez précise à partir des menus. Les utilisateurs peuvent régler la vitesse de transition de la mise au point automatique (avec quelle fluidité l’appareil photo passe d'un sujet à l'autre), ainsi que la réactivité du suivi (avec quelle probabilité la mise au point automatique de l’appareil photo reste sur un sujet, même s'il quitte brièvement le cadre). Vous pouvez choisir parmi sept niveaux de réglage pour chaque paramètre.

Sony ZV-E10_12

Qualité d'image

La qualité d'image du ZV-E10 24MP de Sony est identique à celle du Sony A6100, c'est-à-dire excellente. Les JPEG présentent des couleurs attrayantes et une excellente conservation des détails, même avec des valeurs iSO élevées. Les performances des fichiers bruts sont également très bonnes, offrant une bonne latitude pour l'édition, bien que les fichiers bruts soient compressés avec perte et que les éditions extrêmes puissent faire apparaître des artefacts.

Ce que nous aimons :

  • Qualité vidéo 4K très détaillée
  • Vidéo 1080/120ips pour l’acquisition au ralenti
  • Suivi de la mise au point automatique avec détection des visages et des yeux bien intégrée à l'interface utilisateur
  • Écran tactile entièrement articulé
  • Excellente qualité d'images
  • Nombreuses options de personnalisation
  • Chargement USB pratique
  • Excellente autonomie de la batterie pour sa catégorie
  • Capacités de diffusion en direct
  • Le microphone intégré offre une qualité audio décente
  • Prises casque et microphone 3,5 mm

Ce que nous aimons moins :

  • Effet de rolling shutter significatif en vidéo 4K
  • Pas de stabilisateur d'image intégré et fort recadrage (1,44x) en cas d'utilisation du stabilisateur d'image électronique
  • Recadrage 1,2x en 4K/30ips
  • L’acquisition en Full HD manque de détails par rapport à la concurrence
  • L'écran tactile n'est pas très réactif et son utilisation est limitée
  • Les menus longs peuvent être difficiles à parcourir
  • Impossible de spécifier le seuil de vitesse d'obturation minimale en cas d'utilisation ISO automatique
  • La prise casque gêne l'articulation de l'écran
  • L'absence de sélecteur de mode de prise de vue peut être frustrante pour les utilisateurs expérimentés