Les drones du leader hong-kongais d’aviation légère se posent en exclu chez Photo Galerie. Une nouvelle expérience pro vertigineuse au bout des six pales et des caméras des robustes Typhoon H et H520. 

 

Yuneec plus ultra

 

Ils sont là ! Les petits bijoux du constructeur Yuneec sont prêts à survoler la concurrence sur le territoire belge, avec Photo Galerie pour partenaire commercial. Yuneec propose des drones pas comme les autres. En effet, la gamme des Typhoon H et le H520 sont des hexacoptères, c’est à dire à six moteurs et donc six pales d’hélices qui leur donnent puissance et design racé et original.

yuneec

Ensuite, l’écurie Yuneec ramène à une altitude plus abordable les prix de ces plateformes photo et vidéo pour prises de vue aériennes de qualité supérieure. Avec en bonus une kyrielle de fonctions et spécificités. Les drones Yuneec à finition impeccable sont des outils de travail, de création voire de loisir au top de la technologie moderne pour les pros ou les amateurs très avertis.

yuneec

De la hauteur avec des grands H

Les premiers modèles arrivés chez nous sont le Typhoon H et le H520, un peu plus puissant que le premier. Chacun affiche des autonomies de vol très appréciables : respectivement 25 et 31 minutes, tout en filmant en 4K UHD et /ou en faisant des photos de 12 MPix. Leurs structures et technologies sont très proches bien que le H520 soit plus taillé pour des missions spécialisées comme inspections et  surveillances en conditions (notamment météo) dangereuses et environnements difficiles.

Le Typhoon conviendra à un usage plus généraliste et pour le cinéma. Tous deux excellent grâce à une technologie, une robustesse, une compacité et une ergonomie très réfléchies. Quelle que soit la caméra à bord (E50, E90, CGOET…), elle peut filmer à 360° sans être gênée par les trains d’atterrissage… qui se rétractent.

 yuneec

Au sol, la station de commande ST16 est « tout en un », avec une portée de 1,7 km . Quant aux fonctions et modes, ils sont bluffants. « Orbit me » ou « Follow Me », vous  focaliseront et ne lâcheront plus aucun de vos faits et gestes. Le dispositif « No fly Zone » évite le survol d’endroits interdits tandis que le sonar anticollision garantit un vol zéro casse ou stress. Des dispositifs cruciaux quand le H520 est en mission délicate d’inspection d’ouvrages en hauteur comme terminaux pétro-gaziers, éoliennes, antennes ; en surveillance policière par faible luminosité ou sur un sauvetage/incendie en appui visuel des pompiers.

 yuneec

L’œil du faucon

Les images ramenées par les drones Yuneec sont d’une qualité exceptionnelle grâce à l’acuité visuelle de ses caméras haute résolution comparable à celle d’un faucon. Les focales précitées servent au mieux le Typhoon H et le H520, soutenues par le capteur CMOS et le processeur dernière génération H2 pour un traitement pro et rapide des images en résolution 4K.

Avec quelques variantes entre les caméras E50, E90 ou CGOET. La E50 a une focale de 40 mm de moyenne à haute résolution avec images fixes de 12MPix là où le E90 assure, grâce à sa focale de 23mm, une résolution de 20 MPix. Dans les deux cas : prises de vues aériennes stables et spectaculaires, nombre élevé d’images à la seconde et respect incroyable des couleurs servent un large éventail de réalisations professionnelles.

 

yuneec

 

Enfin,  le CGOET est un modèle de caméra encore plus spécialisé. Ces « Yuneec Thermal Camera » adaptées tant au Typhoon H qu’au H520 reposent sur la combinaison innovante de deux caméras : une thermique et une haute sensibilité. L’une mesure la température de l’image point par point et l’autre, grâce à sa sensibilité lumineuse 20 fois plus élevée que l’œil humain, capture des images exceptionnelles même en mauvaises conditions lumineuses. Le croisement de leurs données fait d’utiles prouesses en missions de surveillance, inspection ou sauvetage.  

 

yuneec