Chengdu… voilà bien un nom qui sonne bien ! Comme une invitation au voyage.. et ce sera l’aéroport de notre entrée en matière pour aller à la rencontre des mammifères de Chine avec pour saint-graal: le panda géant.

 

La Chine du Sichuan et ses mammifères extraordinaires !

 

Le panda est un ours qui adore grimper aux arbres quand il ne mange pas de bambous.

panda-geant

Photo credit: Marco Gaiotti (photo prise en conditions artificielles)

 

Baptiste Bataille vous propose un programme centré sur les mammifères du Sichuan.

Couvrant une superficie d’un peu moins de 500 000 km² dans la partie supérieure de la vallée du fleuve Yangtsé, le Sichuan est l’une des rares provinces chinoises à offrir des observations fiables des nombreux mammifères du pays. La province est coincée entre le plateau tibétain à l'ouest, la forêt luxuriante des monts Daba au nord, la rivière Jinsha à l'est et les pentes du plateau de Yungui au sud - une position unique avec des habitats variés qui soutiennent une incroyable diversité de mammifères et d’oiseaux.

 

 

Le panda roux gagne a être connu

 

Des pandas roux sont observés dans les forêts de la réserve forestière de Labahe et de la réserve naturelle de Tangjiahe, deux étapes intégrales de notre itinéraire. La probabilité de voir des pandas rouges est beaucoup plus grande que celle de leurs grands cousins, et ces mammifères attrayants ne sont pas le seul animal que nous espérons voir. Le Sichuan abrite plus de 40% des 550 espèces de mammifères chinois, y compris le chat de Pallas dans les régions montagneuses du plateau tibétain.

 

 

Parmi les autres mammifères que nous verrons peut-être au cours du voyage, il y a le takin doré, le macaque tibétain, le singe doré (ou rhino pithèque de Roxellane), le chat de montagne chinois, le blaireau d’Asie, le Goral chinois, la marmotte de l'Himalaya, l'écureuil volant blanc et le renard tibétain.


 

 

Le Sichuan a également une faune ornithologique fantastique, avec un grand nombre d’espèces comprenant certains des oiseaux les plus remarquables d’Asie. Celles-ci vont des passereaux aux rapaces, et leur variété est exceptionnelle: tragopan, faisan doré, grue à col noir ne sont que quelques-uns des points saillants.

 

 

Ce voyage se tient du 27 mars au 12 avril 2020

Pourquoi cette période précise? Car c’est la période du rut du panda géant.. Seul moment de l’année durant laquelle le mâle crie et permet d’optimiser nos chances de l’apercevoir. Alors je ne veux pas vous faire miroiter l’impossible… d’expérience, trouver une panthère des neiges est bien plus facile qu’un panda - fut-ce il plus gros, noir et blanc…. En apercevoir un est un défi sans pareil… allez, c’est un peu comme observer un tigre de Sibérie… improbable. Cependant, c’est le seul endroit du globe ou cela est possible et le monde appartient aux audacieux…, serez-vous de ceux-là ?

 

 

Mais pourquoi cette courte description sur photogalerie.com ?

Tout d’abord parce que nous sommes partenaires. Partenaires sur les conseils et choix du matériel le plus adapté, tout comme sur les aventures à vivre.

Ensuite, c’est aussi pour moi, la garantie d’un service impeccable auprès des gens que j’envoie chez eux. Ils me font confiance en parlant de mes voyages, moi aussi, je sais que je peux envoyer un participant avec une requête bien précise, il sera bien reçu !

 

Et pour vous?

Que des avantages… vous pouvez tester du matériel sur le terrain, en conditions réelles et chaque participant reçoit en retour un code promotionnel unique à valider sur ses achats chez photogalerie.com. Elle est pas belle la vie ?

Alors ne trainez plus pour valider votre présence dans le Sichuan, rendez-vous sur : baptiste-bataille.com

 

Dans mon sac photo pour la chine ?

Au niveau de mon matériel, j’ai personnellement fait le choix des boitiers Sony Alpha 9  et Sony Alpha 7R4 , le premier pour sa vitesse d’autofocus et sa rafale extrêmement rapide pour les sujets animaliers actifs…. et le deuxième pour la marge de manœuvre qu’il laisse grâce a ses 61Mpx de résolution. Cela permet des paysages, des gros plans, des crop post-traitement. A ces deux superbes cailloux, j’ai opté pour trois optiques qui couvrent tout un spectre utile: le FE 24-70mm/2.8 , le FE 100-400mm/4,5-5,6 et le fabuleux FE 400mm/2,8 avec une option très utile, les deux télé-convertisseurs 1,4x et 2x de Sony.