Panasonic sautera fin mars un pas décisif, celui du Full Frame. Non pas avec un mais bien deux nouveaux boîtiers. Les S1 et S1R (pour Résolution). Le créateur et spécialiste de l’hybride entend bousculer les Reflex sur leur terrain. 

 

Plein format sur les hybrides !

 

Pour le dixième anniversaire du lancement par ses soins du premier appareil hybride - le Lumix G1 -, la marque japonaise pose un nouvel acte qui fera date. Panasonic dévoilera fin mars ses deux premiers hybrides plein format 24x36 : les S1 et S1R. Seule différence entre les jumeaux, le niveau de très hautes résolution et définition d’image de leurs capteurs respectifs. 24 MPix pour le premier, et 47 MPix pour le second. De quoi en mettre plein la vue ! Même si Panasonic a orchestré un savant teasing autour du duo de boîtiers, sans avoir encore tout dévoilé ou confirmé, à ce jour on en sait déjà plus sur les processeurs, fonctions, optiques et atouts soignés par le constructeur pour séduire les amoureux du plein format. En voici l’aperçu.

 

 

 

Très costaud

Aller jouer dans la cour des grands du plein format nécessite de s’appuyer sur des points forts qui ont déjà fait leur preuve. A commencer par la solidité reconnue des Reflex. Panasonic a donc carrément blindé ses S1 et S1R. On aura affaire à des costauds ultra tropicalisés, capables d’encaisser en toutes circonstances. Sur ce terrain, les GH5 et G9 de la marque avaient déjà ouvert la voie.

 

 

 

Modes modernes   

Côté technologique, Panasonic ne lésine sur aucune fonctionnalité capable de faire la différence. Le mode HLG (Hybrid Log Gamma), sorte de mode HDR optimisé pour le broadcast et le streaming, procurera une plage dynamique plus étendue. Un mode Haute résolution, comme celui présent dans le G9, offrira de son côté la possibilité d’une image très haute définition par assemblage de huit prises de vue consécutives. Détails élevés garantis.  Tandis qu’une option «suppression du flou de mouvement » pourra être activée. Une nouvelle et plus puissante version du processeur Venus Engin devrait aussi à faciliter la digestion par les boîtiers de la masse de pixels notamment pour les fichiers du S1R et son capteur 47 MPix. 

 

 

Parc optique 

Enfin, avant même le dévoilement détaillé aux premiers jours du printemps de ces deux hybrides nouvelle génération, il est déjà assuré qu’ils pourront s’appuyer sur un parc d’objectifs franchement bien garni. En effet, la triple alliance entre Leica, Sigma et Panasonic va une nouvelle fois sortir ses meilleurs effets. Equipés de la monture L de Leica, les S1 et S1R pourront accueillir sans problèmes toutes les optiques compatibles grand format de Leica et Sigma. Cette panoplie existante et de qualité sera enrichie d’un trio de nouvelles optiques : un 50 mm f/1,4 ainsi qu’un 24-105 mm et un 70-200 mm, tous deux avec ouverture à f/4… Les concurrents Nikon Z7 ou Canon EOS R ne sont pas aussi gâtés côté optiques. L’ambition de Panasonic est d’atteindre une dizaine d’objectifs, propres à ses deux nouvelles stars, d’ici 2020.  Sur le terrain de la vidéo, les deux appareils tourneront en 4k à 50 im/s. Rendez-vous fin mars autour du berceau.