Le zoom transtandard Olympus M. Zuiko 12-45 mm F4 Pro, un « couteau suisse »

 

Une optique supplémentaire pour la gamme (déjà bien fournie) M. Zuiko Pro de chez Olympus. Un 12-45 mm qui vient se caler juste à côté du plus ancien 12-40 mm avec quelques différences majeures : le prix, la taille et l’ouverture.

 

Annoncé fin de l’année dernière, l’Olympus M. Zuiko 12-45 mm Pro à ouverture constante F4 est donc désormais disponible pour tous les photographes en quête d’un zoom transtandard de qualité. Une alternative moins coûteuse et toujours aussi polyvalente à l’une des excellentes optiques de la marque, le 12-40 mm M. Zuiko Digital ED F2.8 Pro. Le fabricant japonais étoffe donc sa gamme d’objectifs micro 4/3, qui vont comme un gant à ses boîtiers OM-D. Inutile de préciser qu’il formera une combinaison parfaite avec le tout « chaud » Olympus OM-D E-M1 Mark III, troisième itération de cet hybride compact et ultra-réactif. Mais regardons de plus près cet Olympus M. Zuiko 12-45 mm F4 Pro…

 

 

 

Une cure d’amincissement… prix inclus

Rien de tel que de le comparer à son frère plus âgé, le 12-40 mm à ouverture F2.8. Et pour cause, le petit dernier est proposé à un prix bien inférieur pour un format bien plus compact. Ainsi ce 12-45 mm F4 mesure 7 cm en position grand-angle et pèse seulement 254 grammes. Ce sont donc 1,5 cm et presque 150 grammes de moins que son aîné. Même si l’encombrement n’est pas constant — il s’allonge de 2 cm lorsqu’il est à 45 mm —, ce « régime » est un atout majeur pour l’optique. Bien entendu, cette recherche de compacité à un revers : l’ouverture maximale n’est que de F4. Un bémol qui est minimisé par son caractère constant sur toute la plage de zoom. Résumons : moins cher, plus léger… mais donc moins rapide aussi. Qu’en est-il de qualité ?

 

 Copyright Tom Ormerod  -  M.Zuiko Digital ED 12-45mm F4 PRO - OM-D E-M1 Mark III - 14mm - 1/320s - F8 - ISO 200

 

Gamme Pro : au rendez-vous !

Même si ce type de terminologie n’est pas une garantie absolue, cette optique est estampillée « pro », comme une dizaine d’autres zooms M. Zuiko. Mais la qualité affichée par ce nouveau 12-45 mm F4 suit-elle la ligne très appréciée du F2.8 ? Les premiers échos sont concordants : oui ! Olympus propose une construction en métal résistante et une finition tropicalisée disposant de plusieurs joints d’étanchéité, dont un au niveau de la monture. Si l’on explore un peu plus la bête, on trouve 12 éléments répartis en 9 groupes, dont 2 lentilles asphériques. Olympus propose — le seul constructeur à le faire — également la norme d’étanchéité IPX1 : un niveau de protection assez faible, mais c’est toujours cela de pris. Notons aussi à son avantage un autofocus plutôt rapide, surtout lorsqu’il est associé à l’OM-D E-M1 Mark III.

 

 

D’autres atouts sous le capot

Commençons par un autre bémol : l’absence stabilisation, sacrifiée pour plus de légèreté. Cela ne posera pas de soucis aux possesseurs de boîtiers Olympus, équipés généralement de capteurs stabilisés et efficaces. Par contre, pour ceux qui ont fait le choix d’un appareil photo Panasonic, il faudra probablement passer son chemin. Du côté des (nombreux) avantages de l’Olympus M. Zuiko 12-45 mm F4 Pro, équivalent à un 24-90 mm en 35 mm, soulignons une nouvelle fois sa polyvalence. Très constant dans ses performances, que ce soit en grand-angle ou en téléobjectif, il ravira les photographes de voyage ou de rue, mais aussi les adeptes de macro. Et pour cause, avec une distance de mise au point minimale de seulement 12 cm (23 cm à 45 mm), l’optique créée donc la surprise en permettant de capter des sujets au plus près…

Malgré son ouverture plutôt faible, l’Olympus M. Zuiko 12-45 mm F4 Pro se positionne comme un véritable « couteau suisse ». Un « all-in-one » adapté à de nombreuses situations, offrant la qualité M. Zuiko Pro d’Olympus et des images nettes sur toute la plage. Tout pour séduire… pour un prix raisonnable !

 

Copyright Tom Ormerod - M.Zuiko Digital ED 12-45mm F4 PRO - OM-D E-M1 Mark III - 12mm - 1s - F4 - ISO 200