Le système macOS High Sierra sort cet automne. La nouvelle version de l’OS du Mac met en valeur les nouveautés de son application Photos. De quoi combler l'absence d'Aperture, enfin ?

 

Pourquoi le nouveau macOS va plaire aux photographes ?

 

Depuis la disparition d'Aperture - laissant à la fois un immense vide et presque un monopole à Lightroom d'Adobe, Apple ne fournit plus qu'une seule application destinée à la fois à l'hébergement et aux retouches des photos, une application simplement nommée Photos. Jusqu'ici, des extensions permettaient de travailler vos clichés avec des applications professionnelles robustes et crédibles. Avec macOS High Sierra, Apple a décidé de mettre à votre disposition de nouveaux outils.

 

macos-sierra

 

Quels sont les arguments mis en avant par Apple ?

 

1. Un menu latéral plus complet : l'idée est de trouver rapidement ce que vous recherchez grâce à une barre latérale toujours visible. Les albums sont toujours au même endroit, quel que soit l'appareil utilisé : iPad, iPhone, Mac. Revers de la médaille : si vous vivez dans un monde où d'autres systèmes d'exploitation existent (Android, Windows, Linux) - l'ouverture n'a jamais été la force de l'entreprise -, Photos va encore un peu plus vous enfermer dans la galaxie Apple.

2. Des réglages plus avancés : vous pourrez effectuer des réglages de contraste et de couleur plus sophistiqués, avec des outils comme les Courbes ou la Couleur sélective pour pousser la saturation de n’importe quelle couleur. Que trouve-t-on ? Clarté, couleur, yeux rouges, balances des blancs, niveaux, courbes, définition, couleur sélective, réduction de bruit et... l'inévitable vignette.

3. Des filtres (c'est devenu indispensable) : de nouveaux filtres inspirés, selon Apple, des étalonnages professionnels sont à votre disposition. Ils vont de l'Intense au Chaud en passant par l'Argenté.

 

On saluera l'arrivée de ces outils, bien évidemment. Ils sont désormais bien plus complets et peuvent certainement satisfaire aux besoins généralistes en photographie. On se réjouira de la poursuite des extensions. Elles permettent aux photographes d'utiliser des applications comme Pixelmator, Affinity Photo ou Photoshop de peaufiner les retouches d'une photo en conservant son workflow dans l'application Photos. Le workflow peut être synchronisé via iCloud. Les tarifs vont de 0,99€ par mois pour 50 Go à 9,99€ pour 2 To. Bien entendu, le support physique reste une option, pour les volumineuses bibliothèques du photographe professionnel.

 

macOS High Sierra sort cet automne. La mise à jour est gratuite pour le Mac (ou votre Hackintosh, si vous êtes intrépide).