Micron arrête la production des cartes mémoire Lexar. Le format XQD se retrouve donc de plus en plus isolé face au C-Fast. On fait le point.

 

Pourquoi Lexar jette l'éponge

 

Personne ne s'y attendait. Les photographes et vidéastes auront un pincement au cœur en apprenant la nouvelle, officialisée le 26 juin dernier via le blog de Micron :

« Micron Technology annonce l'arrêt de la vente au détail des périphériques de stockage Lexar. Cette décision fait partie des efforts continus de la compagnie pour se concentrer sur ses opportunités grandissantes dans le cadre de marchés et réseaux de plus haute valeur. »

Explication ? Pas vraiment. Le site PetaPixel élabore toutefois une théorie : les carnets de commande étaient pleins. Amazon et Google auraient acheté assez de mémoire flash chez Micron pour que le constructeur se permette carrément d'arrêter la vente au détail, sous la marque LEXAR ou en marque blanche.

 

lexar

 

Problème pour les photographes : Lexar compte probablement les cartes les plus rapides du marché. Autre ennui : LEXAR et Sony étaient jusqu'ici les seuls constructeurs de cartes mémoire à soutenir le format XQD, parmi les dérivés du Compact Flash. Sony se retrouvera donc seul face au très populaire format C-Fast, préféré par Atomos, SanDisk et Transcend. Va-t-il prendre l’avantage de facto ?

PhotoGalerie vous donne le choix. Si vous cherchez une carte C-Fast, rendez-vous ici. Si vous préférez une carte XQD, c'est ici.

Si vous possédez des cartes Lexar, elles pourraient devenir rapidement... des objets d'enchère ou de collection très prisés. Mais attention, la marque n'a pas dit son dernier mot. Elle pourrait continuer d'exister, car Micron n'a pas exclu de céder sa gamme Lexar à un repreneur.  À l’heure où nous écrivons ces lignes, il ne s’est pas encore présenté.

 

Et pour les nostalgiques, voici une vidéo hommage, datant de juin 2016, sur la fabrication des cartes LEXAR.