Le Hasselblad X1D II 50C, meilleur que son prédécesseur et aussi moins cher !

 

Hasselblad nous propose la seconde version du moyen format numérique X1D, le X1D II 50C qui est sensiblement moins cher que son prédécesseur.

 

hasselblad-x1d-ii-50c

 

Amélioré à bien des égards, l'Hasselblad X1D II 50C est doté du capteur moyen format de 50 mégapixels.

La marque suédoise à l’origine, maintenant aux mains des chinois, a adopté une politique de prix plus basse pour faire face à la concurrence des excellents Fujifilm, les GFX 50S et GFX 50R.

hasselblad-x1d-ii-50c

Les appareils Fujifilm et Hasselblad utilisent tous deux un capteur d'images mesurant 43,8 x 32,9 mm.

C'est peu par rapport à la surface de prise de vues des moyens formats argentiques, mais c'est 1,7 fois plus grand que les appareils reflex ou hybrides plein format 35mm. Contrairement à Fuji, et comme d'habitude avec Hasselblad, l'obturateur se trouve dans l'objectif (obturateur central), ce qui permet de synchroniser le flash à toutes les vitesses d’obturation. Avantage indéniable quand il s’agit de figer le mouvement.

hasselblad-x1d-ii-50c

Les améliorations :

L’ écran arrière de 3,6’’ offre une surface d’affichage supérieure de 43% et une résolution de 2,36 millions de points contre 920 000 points précédemment.

La reproduction des couleurs plus brillante et plus vive.

La résolution du viseur électronique est elle aussi augmentée : 55 % de pixels en plus (3,69 millions de points contre 2,36 millions de points)

La mise en service de l’appareil est pratiquement instantanée.

Le taux de rafraîchissement passe de 37 fps à 60 fps.

La cadence de prise de vue passe à 2,7 img/sec.

La navigation dans les menus et la visualisation des images est plus fluide.

La précision et la rapidité de l’AF sont enfin dignes de ce genre de boitier.

L’ interface utilisateur a elle aussi été améliorée avec les options de retardateur, d'intervalle et de bracketing accessibles depuis le moniteur de contrôle.

Hasselblad se concentre sur le design minimaliste du boitier et de l’interface avec un système de menu pouvant également être appelé lors de l'utilisation du viseur électronique.

L’ergonomie et les différentes fonctionnalités rendent ce moyen format numérique très convivial à utiliser.

Bref, la marque emblématique redore son blason sans conteste.

 

hasselblad-x1d-ii-50c

 

Copyright Flora Borsi