Des lauriers, ça se cultive. GoPro le démontre avec son nouveau modèle de caméra baroudeuse. Dans le viseur de la marque, innovations et nouveautés pour demeurer LE must-have. 

 

GoPro Hero8 Black

 

Nouveau cap qualité pour l’action-cam de référence

 

Série GoPro, la saison 8 est disponible ! Avec toujours en super-héroïne l’action-cam haut de gamme. Mais aux pouvoirs encore démultipliés pour filmer les épisodes inédits de vos vies. Ceux de tous vos mouvements sportifs, festifs, hyperactifs, touristiques ou époustouflants. Après une décennie de capture tout terrain et virtuose de vidéos, le constructeur américain renouvelle encore sa GoPro emblématique. Pour maintenir une longueur d’avance et résister aux attaques de la concurrence chinois DJI. 

 

Avec sa n°8, GoPro passe clairement un nouveau cap. Même si le design extérieur rappelle les modèles 5 à 7, sa conception a été repensée à plusieurs niveaux, tant en mécanique qu’en encombrement. De plus, plusieurs des points forts existants de la caméra faite pour la mobilité et l’aventure ont encore été peaufinés. Voici les nouvelles particularités qui feront de la GoProHero8 le nouvel étalon des vidéastes dynamiques et des vloggers.

 

 

Stabilisation époustouflante

Déjà excellent sur le modèle 7, le système de stabilisation devient incroyable d’efficacité sur le nouveau modèle 8. Le mode hypersmooth 1.0 est en effet passé à 2.0. Il gomme absolument tous mouvements de tangage ou à-coups pour une fluidité qui tient de la magie, que vous filmiez en courant, que vous cadriez au milieu d’une foule en délire, que vous sautiez en parachute ou fassiez du rodéo, l’image reste stable.

 

 

Structure affinée et nouvelle fixation d’accessoires

La GoPro8 passe à une seule trappe plus résistante au lieu de deux pour accueillir les emplacements de batterie, carte Micro SD et prise USB-C. Son bloc optique, annoncé comme deux fois plus résistant, est plus fin, plus compact et plus intégré à la coque. La grande nouveauté se situe cependant… sous l’appareil. Deux petites pattes articulées métalliques sur la face inférieure se substituent à la cage de fixation. Ces deux éléments articulés servent de griffe de fixation pour les accessoires compatibles nécessaires à l’utilisation optimale de la GoPro. Le nouveau système allège l’ensemble de 14% de son poids tout en rendant son usage plus pratique. Pour la capture d’images, la définition reste de 12 MPix mais GoPro a travaillé un meilleur rendu HDR et la fin des distorsions éventuelles. Les menus clarifiés gagnent pour leur part en lisibilité et compréhension. Avec possibilité de paramétrer des raccourcis à l’écran.

 

 

 

Des nouveautés dont des… « mods »

Bienvenue au LiveBurst, nouvelle fonction qui capture l'image 1,5 s avant le déclenchement, qui envoie des rafales de photo jusqu’à 30 i/s tandis que les séquences sont filmées en 4K à 60 images. Mais attention, la vraie nouveauté qui devrait achever de faire de la GoPro8 le must have du moment pour les vloggers et vidéastes aventuriers, ce sont les « mods » ! Entendez trois modules lancés fin d’année. Ils devraient marquer un bond ergonomique sensible. Le module média (79,99 euros) fera office de « cage » connectique et quasiment de centrale de production avec micro directionnel, complété d’un module affichage avec écran rabattable (79,99 euros) et d’un module d’éclairage étanche jusqu’à 10 mètres sous l’eau (49,99 euros). Ce nouvel écosystème d’accessoires devrait constitué un attractif produit d’appel complémentaire à la GoPro8 hyper-stabilisée. Vendue elle à 429 euros.