Pour lancer la nouvelle génération de sa série Star, Pentax dégaine un objectif 50 mm f/1.4 de qualité superlative. Taillé pour les reflex grand format de sa gamme K1 et K-1 II, le solide « caillou » regarde vers l’avenir grâce à son optique irréprochable et tout terrain.

 

Optique optimale pour nouvelle star

 

Un nouvel objectif Pentax, c’est rare. Et d’autant plus remarquable quand le nouveau modèle affiche le pédigrée haut de gamme et les performances du Pentax HD D-FA 50mm f/1.4 successeur du déjà lumineux SMC Pentax FA 50 mm f/2.8. En bien mieux !

Pentax-D-FA-50mm-F14-SDM-AW 

Optique supérieure

Pentax a mis le paquet technologique pour soigner des images ultra-claires et contrastées au piqué excellent, des flous d’arrière-plan magnifiques, et réduire drastiquement tous les risques d’aberrations, flare et images fantômes et ce même à ouverture maximale. Dans ce but, l’objectif a reçu un traitement Aero Bright II le dotant d’un revêtement nanotechnologique, un film à très faible indice de réfraction.

Il profite aussi d’une structure à trois lentilles de verre à super-faible dispersion et un élément asphérique qui compensent toutes aberrations au profit d’un rendu idéal, net d’un bord à l’autre, au contraste élevé. Le 50 mm f/1.4, nouvel ami des reflex Pentax à monture K (comme le professionnel K1-Mark II), produit de superbes images piquées sans distorsion à toutes les distances de mise au point. Son nouveau moteur SDM offre un autofocus plus rapide et fluide.

 Pentax-D-FA-50mm-F14-SDM-AW

Haute résistance

Pour pouvoir profiter en toutes circonstances de ses qualités exceptionnelles, Pentax a cuirassé son nouveau-né comme il le faut.  « All Weather » (AW), la focale fixe performante peut compter sur huit joints d’étanchéité spéciaux résistants aux intempéries et aux poussières. Cette immunisation offre la perspective de dompter les prises de vue exigeantes en environnements extérieurs compliqués.

 Pentax-D-FA-50mm-F14-SDM-AW

Deux bémols

Si l’engin tape haut en performances, il est aussi haut en poids et prix. Quasiment un kilo avec son pare-soleil pour dix centimètres de long et 8 de large, la nouvelle optique Star est loin d’être la plus légère de sa catégorie. Les aficionados du reportage longue durée et tout terrain doivent le savoir. Côté portefeuille, à 1199 euros il est moins cher que le Planar, son homologue de Sony à 1600 euros, mais plus cher que le Sigma autour de 750 euros.

Cela, alors qu’un autre objectif premium performant au prix encore inconnu, le Tokina Opera 50mm f1.4 va être bientôt commercialisé. La concurrence est donc rude dans le 50 mm haut de gamme. Le Pentax, nouvel expert Star de la gamme K et déjà prêt pour les futurs boitiers plein format,  devrait cependant trouver acquéreurs auprès des (semi-)professionnels exigeants de la communauté Pentax équipés de boîtiers K.