Hasselblad XCD 45 mm f4, poids plume pour de larges horizons 

 

Annoncé comme le «plus léger et compact» grand-angle du marchévoici le nouvel objectif AF moyen format du fabricant suédois : le Hasselblad XCD 45mm f4. Son autre atout? Un prix plutôt «abordable» pour la marque.  

 

320 grammes et 4,7 centimètres de long. Voilà ce qu’annonce la fiche d’identité de la dernière focale fixe de la marque Hasselblad, à destination des modèles hybridesX1D ou X1D II. Ce 46,2mm (soyons précis)l’équivalent d’un 36mm plein format, se présente comme un véritable poids plume au cœur de la gamme dobjectifs du System X. Faisant presque figure de «pancake»lorsqu’on le compare à l’actuel XCD 45mmf3.5. Et si l’on parle budget, son prédécesseur passe pour une quiche, puisque la nouvelle optique est proposée à 1.199€, soit moins de la moitié du prix du modèlef3.5. En changeant ainsi son fusil d’épaule, nul doute que la marque, connue pour ses produits haut de gamme, chercher à conquérir de nouveaux marchés. 

 

 

  

Légèreté et compacité 

Ce n’est pas une surprise de voir Hasselblad pousser encore plus loin la miniaturisation. Une excellente façon d’accompagner le parti pris dans la conception de son dernier hybride moyen format (X1D II) aux dimensions idéales pour une grande polyvalence. La nouvelle optique du fabricant suédois, racheté par DJI en 2017, s’inscrit donc dans cette lignée… Au menu: aisance et discrétion, puisque le moteur autofocus est également prédit comme «ultra-silencieux»Monté sur un X1D II, l’ensemble semble idéal, à la fois, pour capturer des instants fugaces en milieu urbain, ainsi que pour les photographes aventureux. En effet, léger pour une belle randonnée et suffisamment lumineux, il risque de ravir les chasseurs de paysages qui ne souhaitent pas s’encombrer 

 

 

La qualité en prime  

Si la marque est connue pour l’excellence de ses boîtiers et de ses focales, le XCD 45mmf4 ne devrait pas déroger à la règle. Le constructeur annonce ainsi une formule optique composée de 9 lentilles, dont 2 asphériques. Pour rappel, les lentilles asphériques permettent de corriger certaines aberrations en périphérie de l’image, surtout pour les focales grand-angle, et donc d’améliorer les performances optiques. Associée à 7 autres lentilles, tout ce «petit monde» est réparti en 7 groupes pour combattre encore plus efficacement tous les types d’aberrations (chromatique, courbure de champ, distorsion courbe, etc.). Cette composition de la focale devrait assurer un excellent rendu final! 

 

 

Petit, mais équipé  

Comme les autres objectifs XCD de l’enseigne, le 45mmf4 embarque aussi un obturateur central, ce qui permet au boîtier dassurer la synchronisation flash à toutes les vitesses. Et puisqu’on aborde la vitesse dobturation, soulignons que le dernier venu des System X garantit des vitesses allant de 68 minutes au 1/2000e de seconde. Du côté ouverture, celui-ci ouvre de f/4 et à f/32, avec une distance de mise au point minimale de 35cm. Autre spécificité, qui ravira certains, la bague de mise au point est connectée mécaniquement, offrant la possibilité d’une mise au point manuelle assez réactive et précise. Notons pour conclure que les détenteurs de l’hybrideX1D-50C ne pourront pas utiliser l’objectif sans une mise à jour du boîtier (à venir sur le site Hasselblad). Rappelons enfin le prix «plancher» pour les standards de la marque ainsi qu’une disponibilité à partir de ce mois de mars. 

 

 

 

Est-ce que cela sera suffisant pour aller titiller les prouesses de Fujifilm sur le segment de l’hybride moyen format? L’avenir nous le dira!