160 clichés de photojournalisme choisis parmi 73.000 ! L’expo World Press Photo  2018 réunit la quintessence des images de presse, reflets sans concessions de l’état du monde en 2017. Instantanés de crises, de drames, d’espoirs et d’humanité. Saisissant. 

 

 Expo : le monde dans son miroir

 

Direction Liège et son ancienne piscine thermale classée et réenchantée depuis 2014 en lieu d’exposition d’art, de mémoire, de savoir et de culture. Bienvenue donc à la Cité Miroir, nom qui prend encore plus de sens quand elle déploie des expos comme cette nouvelle édition, la 61ème, de la World Press Photo, concours annuel de photojournalisme. 

Consacrée aux regards les plus marquants portés sur l’année 2017, la dernière sélection a retenu 160 clichés… sur 73.044 proposés par 4548 photographes de 125 pays différents. 

Un choix aussi rigoureux que contrasté et varié pour renvoyer aux 4 millions de personnes de 45 pays qui visiteront cette expo itinérante, la photographie multiple et instantanée de notre monde l’an dernier. 

 

 

( copyright anna-boyiazis ) 

 

Femmes libérées

Voyager à travers ces images tantôt fortes, tantôt intrigantes, tantôt émouvantes mais toujours porteuses de sens, c’est accepter de se laisser interpeler et bousculer pour réfléchir sur le sens et les réalités du monde contemporain. 

En un regard, on est plongé dans les affres de la guerre en Syrie, la tragédie des Rohingyas (image forte de corps dans des linceuls trempés), la contestation populaire au Venezuela incarnée en un jeune manifestant transformé en torche vivante après l’explosion d’un réservoir d’une moto de police. 

Ce sont aussi les portraits sobres, sombres et intenses de jeunes filles kidnappées au Nigéria par le groupe terroriste Boko Haram pour en faire des kamikazes, mais miraculeusement rescapées de leur enfer. Ce sont encore d’autres femmes, celles de Zanzibar, qui bravent l’interdit religieux de nager imposé seulement aux filles. Leur initiation à la natation en mer, têtes sous l’eau et bras levés, est un acte de libération… 

 

 ( copyright adam-ferguson )

 

Condition humaine 2017

La succession de photos ne laissera aucun répit à votre réflexion comme à vos émotions car toutes les images proposées, au-delà du témoignage journalistique fort, sont aussi portées par une dimension esthétique. 

On ne se cantonne pas non plus aux secousses tragiques de notre planète. On y retrouve les petits et grands traits de nos modes de vie ainsi que notre condition humaine dans tous ses états contemporains, de la santé à l’environnement, du sport à la nature, de la solidarité à l’injustice, de l’intolérance à l’espoir.

La photo est un témoin fulgurant et passionnant pour fixer ces réalités en un instant T. Ici 2017. Tout en en prolongeant leur actualité dans notre présent et au-delà. Un effet produit par le choix de chaque photo en fonction de sa justesse, de son sens et de son point de vue original.Ce sont les critères auxquels s’est toujours conformé le jury du World Photo Press. Vous avez deux mois pour découvrir cette nouvelle mosaïque-miroir de notre humanité secouée. 

 

 ( copyright patrick-brown )

 

 

WORLD PRESS PHOTO 2018

Du 10 novembre au 13 janvier 2019

La Cité Miroir

Place Xavier Neujean 22 • 4000 Liège

+32 (0)4 230 70 50

reservation@citemiroir.be

www.citemiroir.be