Le hangar présente la 4ème édition de PhotoBrussels Festival, une rencontre annuelle majeure consacrée à la photographie contemporaine qui se tient du 15 novembre au 21 décembre 2019, dans ses lieux mais aussi au sein d’un parcours dans la ville : le Festival Tour.

 

HANGAR PHOTOBRUSSELS FESTIVAL du 14.11 au 21.12

 

PhotoBrussels Festival revient fort de son succès des années précedentes et aura pour objectif de réunir le temps d’un mois tous les amateurs, acteurs, professionnels, collectionneurs de la photographie contemporaine. Le festival décline un programme d’expositions, de workshops (en collaboration avec Leica), de conférences, de visites guidées, d’un studio photo… destiné à tous les publics.

Au hangar, une exposition majeure réuni une sélection de photographes (19 artistes) sélectionnés pour le regard qu’ils portent sur une thématique donnée.

PhotoBrussels Festival rayonne dans différents lieux de la capitale. Afin de faire vibrer Bruxelles au rythme de la photographie, le Festival Tour recense toutes les expositions et initiatives liées au médium photo organisées durant la période du festival. Un plan de Bruxelles à la main, le public est invité à passer d’une exposition photographique à l’autre, dans des lieux d’art emblématiques ou moins connus, avec hangar comme point de départ.

 

Le thème de cette année : « Still Life »

Après Landscape (2016), Portrait (2017) et City (2018), la 4ème édition de PhotoBrussels Festival a choisi d’explorer la thématique Still Life. La still life (nature morte), continue encore et toujours de fasciner et d’inspirer la création photographique. Qu’elle soit de veine traditionnelle ou revisitée, qu’elle soit minimaliste, expérimentale, crue ou humoristique, la « vie immobile » semble plus que jamais capter le médium photographique.

 

Toutes les informations sur le site du hangar.

 

Agenda du PhotoBrussels Festival

 

Vernissage

Jeudi 14 Novembre 2019 / 18:00 – 21:00

 

Visites guidées / Découvrez le PhotoBrussels Festival commenté

Tous les samedis à 16:00 Prix : 6€

Sur réservation uniquement

 

Conférence / Lancement exposition Still Lives au Centre Culturel Coréen

Mardi 13 novembre 2019

Dans le cadre du festival, le Centre Culturel Coréen (Bruxelles) organise une exposition associée avec trois photographes belges et trois photographes coréens.

(Exposition : 13 novembre 2019 – 1er janvier 2020)

 

Conférences & Workshop

Vincent Fournier (en collaboration avec Leica)

Samedi 16 novembre 2019 à 16:00 Sur réservation uniquement.

 vincent_fournier

Vincent Frounier, Black Celestial Tortoise [Manouria Praecognito],(Post Natural History series), 2018

 

Workshop / Gilles Lorin et le tirage platine-palladium

Samedi 23 novembre 2019 à 16:00 Sur réservation uniquement.

 

Véronique Ellena (en collaboration avec Atelier Constraste)

Mercredi 27 novembre à 20:00 Sur réservation uniquement.

 

veronique-ellena

Veronique Ellena, Le poulpe

 

Concours

« Still Life Brussels » avec BSPF (Brussels Street Photography Festival)

Présentation des lauréats à hangar Samedi 30 novembre 2019

 

La sélection 2019

 

Ilit AZOULAY (IL)

Née en 1972 à Tel Aviv, Israël. Vit et travaille à Berlin, Allemagne. Diplômée en photographie et en beaux-arts, Ilit Azoulay base son travail essentiellement sur le montage photographique. Les images de sa série No Thing Dies semblent être des scènes surréalistes et théâtrales soulignant la duplicité du Musée. Ses photos-cabinets de curiosité sont agrémentés d'éléments en 3D.

 

Dan BANNINO (IT)

Né en 1988 en Italie. Vit et travaille à Turin, Italie. Photographe à renommée internationale, Dan Bannino combine influence des maîtres anciens et culture pop contemporaine.

Dans sa nouvelle série Neon Vanitas (dévoilée pour la 1ère fois), son but est de capturer la beauté trouvée dans le dernier repas consommé par des célébrités ou personnalités historiques, en suivant un style qui ressemble aux compositions Vanitas de l’âge doré hollandais, en contradiction avec des lumières saturées qui lui sont propres.

 

Dan Bannino, from the series Neon Vanitas -Jesus 

 

Vincen BEECKMAN (BE)

Né en 1973 à Schaerbeek, Belgique. Vit et travaille à Bruxelles. Photographe et programmateur à Recyclart, Vincen Beeckman cumule projets personnels, projets de médiation et intégrations dans l’espace public.

Artiste engagé non conventionnel, il se laisse guider par sa caméra. Il capture la nature morte, ni belle ni laide, juste là sur son chemin.

 

Vincen Beeckman, John's gate

 

Bert DANCKAERT (BE)

Né en 1965 à Anvers, Belgique. Vit et travaille à Anvers. Diplômé en photographie et professeur à l’Académie royale des beaux-arts d’Anvers, Bert Danckaert est aussi commissaire, écrivain et critique d’art.

Bert Danckaert immortalise la beauté des espaces publics vides. À travers ses compositions sans horizon, l'artiste belge crée des natures mortes impossibles à identifier au premier regard.

 

Jean-Robert DANTOU (FR)

Né en 1980 à Paris, France. Vit et travaille à Paris. Diplômé en Sciences Sociales, Jean-Robert Dantou explore depuis une dizaine d’années les liens entre photographie et sciences sociales. Pour sa série Les murs ne parlent pas, Jean-Robert Dantou photographie des objets derrière lesquels apparaît l’histoire de personnes souffrant de troubles psychiatriques. Il sort du spectaculaire et met à distance les stigmates.

 

Véronique ELLENA (FR)

Née en 1966 à Bourg-en-Bresse, France. Vit et travaille à Paris. Formée à La Cambre (Bruxelles), Véronique Ellena reçoit plusieurs commandes publiques et obtient de prestigieuses résidences au cours de sa carrière. Son travail a fait l’objet d’une rétrospective à Arles (musée Réattu - 2018).

Pour sa série Natures Mortes, elle immortalise des éléments, autrefois vivants, inspirés de la peinture ancienne dans le décor fascinant de la villa Médicis (Rome).

 

Vincent FOURNIER (FR)

Né en 1970 à Ouagadougou, Burkina Faso. Vit et travaille en Bourgogne. Diplômé en sociologie, en arts visuels et en photographie, Vincent Fournier explore avec la photographie et d’autres techniques mixtes, les différentes mythologies du futur.

Avec Post Natural History, il explore notre relation à la nature et à la technologie au travers d’un bestiaire imaginaire et anticipatif.

 

Teresa GIANNICO (IT)

Née en 1985 à Bari, Italie. Vit et travaille à Milan. Diplômée en dessin et peinture à Bari, Teresa Giannico déménage ensuite à Milan pour étudier la photographie.

Elle prend des photographies de petits dioramas qu'elle créée pour jouer avec les échelles. Afin de susciter le doute sur la valeur documentaire de la photographie et de révéler la machine de représentation, Teresa Giannico reproduit des réalités, existantes ou non.

 

Jean-Baptiste HUYNH (FR)

Né en 1966 à Châteauroux, France. Vit et travaille à Paris. Photographe autodidacte, Jean- Baptiste Huyhn a aujourd’hui acquis une renommée internationale. Il est exposé dans de nombreuses collections et est l’auteur de quinze livres. Son travail a fait l’objet d’une exposition au musée Guimet (Paris - 2019).

Intéressé à saisir l’essence des choses, pureté et simplicité sont des éléments indissociables dans l’œuvre de Jean-Baptiste Huynh.

 

Erwin OLAF (NL)

Né en 1959 à Hilversum, Pays-Bas. Vit et travaille à Amsterdam. Photojournaliste à ses débuts, on ne présente plus Erwin Olaf. Perturbateur et provocateur, il est aujourd’hui l’un des plus grands photographes contemporains.

Avec son infinie stop-motion Life - For Mom, Erwin Olaf a voulu rendre hommage à sa mère récemment décédée. Comme le cycle de la vie, le bouquet meurt et revient à la vie.

 

Erwin Olaf, Life - For Mom, Movie Still, 2018

 

Alice PALLOT (FR)

Née à Paris en 1995. Vit et travaille à Bruxelles. Diplômée en photographie à La Cambre (Bruxelles), la cadette de l’exposition a déjà exposé dans plusieurs pays et a reçu le prix Roger De Conynck.

Toujours à la recherche du côté mystique de ses sujets, Alice Pallot questionne l'empreinte de l'être humain sur son environnement à travers le problème des blocs de mousse Oasis.

 

Klaus PICHLER (AT)

Né en 1977 à Vienne, Autriche. Vit et travaille à Vienne. Diplômé en architecture et en Sciences de la Vie, Klaus Pichler se tourne finalement vers la photographie.

Klaus Pichler a capturé avec humour l'interaction entre les animaux et les espaces cachés du Musée d'histoire naturelle.

 

Baptiste RABICHON (FR)

Né en 1987 à Montpellier, France. Vit et travaille à Paris. Après des études de viticulture et d’œnologie, Baptiste Rabichon sort diplômé en beaux-arts. Lauréat, notamment, de la Résidence BMW aux Rencontres d’Arles (2017), il a déjà de nombreuses expositions personnelles à son actif.

Baptiste Rabichon joue avec la nature et crée des photographies poétiques en mélangeant méthodes photographiques ancestrales et modernes.

 

Tara SELLIOS (US)

Née en 1987 à Boston, USA. Vit et travaille à Boston. Diplômée en photographie et histoire de l’art, Tara Sellios a reçu plusieurs bourses pour présenter son travail et a été nommée

« photographe émergente » par le magazine Art New England.

À travers des natures mortes charnelles, morbides mais aussi séduisantes, Tara Sellios aspire à rendre visible l’agitation d’une vie sciemment si temporaire et si vulnérable.

 

Krista VAN DER NIET (NL)

Née en 1978 à Bathmen, Pays-Bas. Vit et travaille à Amsterdam. Diplômée en photographie, Krista van de Niet est professeur de photographie et d’art autonome à l’Académie Royale des Arts de La Haye.

Krista van de Niet joue sur le thème traditionnel de la nature morte et met à l’honneur l’absurdité et la vie quotidienne dans ses images.

 

Krista van der Niet, Eggs,2019

 

Fleur VAN DODEWAARD (NL)

Née en 1983 à Haarlem, Pays-Bas. Vit et travaille à Amsterdam. Après avoir étudié le théâtre et les beaux arts, Fleur van Dodewaard devient photographe. Son travail a notamment été exposé au FOAM Photography Museum Amsterdam.

Puisant ses références dans l’histoire de l’art, les œuvres colorées et minimalistes de Fleur van Dodewaard jouent avec la confusion des médiums et se situent entre photographie, peinture et sculpture.

 

Wim WAUMAN (BE)

Né en 1976 en Belgique. Vit et travaille à Sint-Niklaas. Diplômé en photographie, Wim Wauman est un artiste visuel, éducateur, chercheur et écrivain. Il est actuellement en train de terminer un doctorat en arts visuels.

Le travail photographique de Wim Wauman vient d’un étonnement simple et profond des choses telles qu’elles sont, en tant que natures mortes. Il y a dans ses images, un jeu subtil de conventions picturales et de traditions photographiques.

 

Giljung YOON (KR) (En collaboration avec le Korean Cultural Center, Brussels)

Né  en  1961  à  Gurye  Jeollanan-do,  Corée  du  Sud.  Vit  et  travaille  en  Corée  du     Sud. Photographe largement reconnu en Corée, Giljung Yoon a également exposé à l’international, notamment à Singapour, en Australie et en Espagne.

Giljung Yoon présente sa série Seesaw, un projet qui tente de retenir l’attention du spectateur face à des objets du quotidien. Il déconstruit ses images, brûle ses sujets pour que nous abordions l’essence des objets.