Hérités de l’ère argentique, les filtres à visser sur l’objectif  connaissent une renaissance. Grâce à eux, la création d’effets visuels commence dès la prise de vue. Tout en jouant le rôle de protection et d’antiparasites lumineux. Une expérience à tenter. 

 

Des filtres qui font de l’effet

 

Pas question ici de la flopée de filtres virtuels proposés par des applis ou au menu de logiciels de post-traitement. Mais bien de cet accessoire physique à placer devant la lentille de votre objectif. Délaissés un temps, ces filtres reviennent en force. Les photographes (re)découvrent leur polyvalence (protection-correction lumineuse-création d’effets magistraux) et leur gamme, aussi riche que les effets visuels qu’ils peuvent amener à tous styles de photos. Filtrons les principaux filtres. 

 

Neutre et UV 

Filtres « simples », ils ne créent pas d’effets visuels mais protègent. Le premier, contre poussières, rayures et chocs éventuels menaçant la lentille de l’objectif. Le second contre les rayons ultra-violets du soleil. L’utilité du filtre UV est discutée car la plupart des objectifs et appareils numériques disposent déjà d’une fonction anti-UV.

 

 

 

Polarisant

Incontournable et indispensable. Avec le filtre polarisant, on entre de plain-pied dans l’univers créatif. Il réduit efficacement les reflets sur toutes les surfaces (sauf métalliques): vitre, eau, glace, herbe, etc. En empêchant la réflexion de la lumière et son éblouissement, le filtre ravive les couleurs, les enrichit. En assombrissant les ciels lumineux ou trop blancs, il instaure un meilleur équilibre des contrastes et une meilleure exposition d’un paysage.Il élimine les effets de surexposition sur surfaces mouillées, fait ressortir les nuages, souligne les couleurs d’un arc-en-ciel, réveille des détails au fond de l‘eau, crée un effet de filé soyeux sur chutes et cascades, etc. Conseil pratique : pour obtenir ces effets, toujours se positionner à 90° par rapport au soleil.

 

 

Le filtre ND

Dit de « densité neutre » ou « filtre gris neutre », c’est le meilleur ami des adeptes de la prise de vue en pose ultra-longue (trépied indispensable !). Le filtre ND assombrit nettement l’image en réduisant la quantité de lumière entrante et évite toute surexposition dans un cadre très lumineux. L’éventail de ces filtres est énorme. Ils sont classés selon la gradation de leurs opacités (de ND2 à ND1000, suivant l’indice de quantité de lumière filtrée). ND 400 et ND 1000 assurent par exemple des temps de pose au-delà des 30 secondes. Les filtres ND sont idéaux pour l’effet « fumée » sur l’eau et « filé » sur cascades, phares de voitures, passants mobiles, ou encore le rendu magnifié des orages.Tous ces filtres Neutral Density produisent en pose longue des photos aux effets impossibles à obtenir par un logiciel de post-traitement ultérieur !

La famille ND compte aussi des filtres dits : « dégradés », qui réduisent partiellement (sur une zone précise) le flot de lumière entrant, ; « inversés », car la zone la plus sombre est centrale (utile pour coucher et lever de soleil); « variables », car l’intensité de filtration s’obtient en tournant la bague d’ajustement. 

Lire aussi https://www.photogalerie.com/livres-blanc#ancre7

 

 

Filtres pour Noir et Blanc

Soit, quatre filtres… de couleur ! Ils peuvent modifier la gamme de gris et améliorer subtilement les contrastes de vos photos noir et blanc. Parmi les plus utilisés:

Le rouge fera du bleu du ciel un gris spectaculaire et dramatique, avec des nuages qui gagnent en contraste. L’orange, plus nuancé et doux, excelle en portraits pour sa vertu à diminuer les rougeurs de la peau. Ou en paysage, à augmenter les nuances de sable. Le jaune sublime naturellement  les ciels et les contrastes. Le vert étend la gamme de gris face à un paysage de verdure tout en densifiant le ciel. En portrait, il fonce la peau et accentue les tâches de rousseur…  

Reste, le plus atypique, l’infrarouge. Il fait ressortir des sources lumineuses non visibles par l’œil humain. Résultats : des visuels étonnants aux contrastes inhabituels et une sensation de paysage enneigé qui transfigurent le réel

 

(Lire aussi : https://www.photogalerie.com/photos/photo-infrarouge ).