Conseil du pro: technique vidéo avec le Canon EOS M50

 

Stef et Hannah Michalak se présentent comme « une famille de Bath qui réalise des vidéos ». Le couple enregistre des moments intimes de leur vie de parents dans une série de vidéos cinématographiques qui ont clairement touché une corde sensible.

 

canon eos-m50-technique-video

 

Depuis qu'ils ont rejoint YouTube en 2012, les vlogs hebdomadaires de la famille Michalak ont attiré 276 000 abonnés et cumulé plus de 43 millions de vues.

Bien que ces vidéos reflètent leur quotidien de manière authentique et spontanée, elles sont le résultat d'efforts méticuleux de planification, de réalisation et de montage : un processus que Stef a perfectionné par essais et erreurs, à l'issue de plusieurs années d'expérience.

Pour Stef et Hannah, le travail acharné qu'ils ont fourni en a valu la peine. Non seulement parce qu'ils ont connu le succès en tant que youtubeurs, mais aussi parce qu'ils disposent désormais d'une bibliothèque de vidéos superbes qu'ils pourront regarder pour de nombreuses années à venir. D'après Stef, « c'est une occupation qui en vaut vraiment la chandelle, car cette vidéo aura pour votre famille une valeur inestimable. Vingt ans plus tard, vous ne la regarderez pas en vous disant que vous regrettez vraiment cette journée passée à réaliser toutes ces séquences et à monter cette belle vidéo. Nous utilisons des vidéos plutôt que des photos pour immortaliser ces souvenirs parce que rien ne vous rappelle l'instant vécu aussi bien que la vidéo. »

Les Michalak ont fait leurs débuts avec un simple appareil photo compact, et bien qu'ils aient depuis ajouté des appareils photo professionnels à leur équipement, leur principal appareil photo pour créer des vlogs qui capturent les petits moments précieux de la vie est le Canon EOS M50, un excellent appareil photo hybride polyvalent qui intègre des capacités photo de 24,1 millions de pixels et une technologie vidéo 4K ultra-haute définition dans un boîtier compact.

« Si vous êtes à la recherche d'un appareil photo polyvalent à toute épreuve, il vous faut un outil de travail comme le Canon EOS M50. Sa simplicité est un vrai bonheur : vous l'allumez, vous le réglez sur le mode vidéo, et vous passez quelques secondes peut-être à ajuster les paramètres des menus ; et c'est tout, vous êtes prêt à vous lancer », raconte Stef.

 

1. Trouvez un angle intéressant

Si vous vous sentez plus à l'aise lorsque vous prenez des photos que lorsque vous filmez, n'hésitez pas à passer à la vidéo. Vous pouvez utiliser toutes vos compétences de composition photographique pour filmer des vidéos. « Je pense qu'il est important d'aborder un plan vidéo comme si l'on réalisait une photo », déclare Stef. « En termes simples, vous regardez à travers une petite fenêtre donnant sur une vue imprenable. Tout l'art est dans la façon dont vous placez cette fenêtre pour qu'elle capture parfaitement la scène. Parfois, il s'agit de faire un pas vers la gauche ou vers la droite, ou de déplacer l'appareil photo vers le bas ou vers le haut pour améliorer la composition et attirer l'attention du spectateur sur le sujet. »

 

 

« Les gens ont tendance à tenir l'appareil photo à hauteur d'yeux, mais il est important d'essayer différents angles », ajoute-t-il. « Lorsque vous filmez des enfants, par exemple, il est important de mettre l'appareil photo à leur niveau. La plupart du temps, je suis accroupi, assis ou allongé. L'atout pratique du Canon EOS M50 est son écran tactile orientable, qui vous permet de tenir l'appareil photo à bas niveau en inclinant simplement l'écran vers le haut pour surveiller ce que vous enregistrez. Je vous recommande également d'activer l'affichage du quadrillage, qui vous aidera à cadrer votre photo. »

L'application Canon Camera Connect, qui connecte votre appareil photo à votre appareil iOS ou Android, est également utile pour réaliser des séquences sous des angles inhabituels, car elle vous permet de régler la mise au point pendant que vous filmez sans toucher l'appareil photo.

 

2. Images stables

Pour éviter les images instables et garantir que vos films aient un aspect professionnel, il est important de tenir l'appareil photo et l'objectif comme si vous preniez une photo. « Assurez-vous de tenir l'appareil photo à deux mains et de garder les coudes près du corps », explique Stef. « Et n'hésitez pas à investir dans un trépied. Si vous utilisez un appareil photo léger tel que le Canon EOS M50, vous n'avez pas besoin d'un trépied lourd et encombrant.

« Regardez autour de vous pour identifier tout élément que vous pourriez utiliser pour vous aider. Vous pouvez par exemple placer l'appareil photo contre une porte que vous ouvrez ensuite lentement pour créer un mouvement fluide. Par le passé, j'ai même placé l'appareil photo sur un minuteur de cuisine à rotation lente, et j'ai accéléré la vidéo plus tard. »

Un objectif Canon doté d'un stabilisateur d'image tel que le Canon EF-M 15-45mm f/3.5-6.3 IS STM facilite considérablement la prise de vues sans tremblement. Mais il est également possible de corriger numériquement le flou de bougé, même si vous utilisez un objectif qui n'offre pas de stabilisation de l'image.

 

 

3. Concentrez-vous sur les visages

Stef recommande d'utiliser l'autofocus visage + suivi du Canon EOS M50 pour maintenir automatiquement la mise au point sur les sujets en mouvement. « Tous mes appareils photo Canon sont réglés sur ce paramètre. C'est un outil incroyable pour suivre l'action, en particulier si vous filmez des enfants actifs. Il est très fiable, et c'est un souci en moins lors du tournage. »

De nombreux appareils photo Canon sont dotés de la technologie CMOS AF Dual Pixel, qui permet à chaque pixel du capteur de l'appareil photo d'agir en tant que collimateur AF pour un suivi encore plus rapide et plus précis. Cette fonction est activée sur le Canon EOS M50 lors de l'enregistrement en Full HD, une résolution que vous pouvez utiliser lorsque vous souhaitez réaliser des montages rapides ou lorsque vous ne disposez que d'un espace restreint pour stocker vos fichiers. La technologie CMOS AF Dual Pixel offre jusqu'à 143 collimateurs AF (selon l'objectif utilisé) avec suivi de visage et d'objet. Avec la sélection manuelle de la mise au point sur le cadre, faites glisser votre doigt sur l'écran tactile pour déplacer le collimateur AF ou créer un effet de bascule de point professionnel lorsque vous filmez des séquences d'action.

 

 

4. Utilisez une fréquence d'image plus élevée pour filmer l'action

Avant de vous mettre à filmer, vous devez sélectionner une fréquence d'image pour la taille de l'enregistrement vidéo. Cela correspond au nombre d'images enregistrées par seconde. Lorsque vous tournez à une fréquence d'image plus élevée, vous pouvez capturer plus de détails lors des séquences d'action et créer des vidéos en mode ralenti lorsque vous visionnez le clip à une vitesse normale.

« Quatre-vingt-dix pour cent du temps, j'enregistre mes vidéos à la fréquence la plus élevée possible, car cela m'offre la possibilité de ralentir les séquences plus tard », explique Stef. « Je choisirais donc 50 images par seconde (im./s) plutôt que 25 im./s si cette option est disponible. Par contre, je ne partagerais pas la vidéo en ligne à cette fréquence d'image élevée, car elle a tendance à paraître hyperréaliste. Je convertirais plutôt la vidéo à une fréquence de 25 im./s avant de la charger en ligne, car cette fréquence offre une impression plus cinématographique. Il est rare que je filme en 25 im./s : je le fais pour les vidéos qui présentent une entrevue fixe où je suis sûr de ne pas avoir à ajouter d'effet de ralenti. »

Vous bénéficiez d'un plus grand choix de fréquences d'image pour l'enregistrement lorsque vous filmez à une résolution vidéo plus faible. Il peut donc être utile d'enregistrer les clips en Full HD plutôt qu'en 4K si vous souhaitez créer des clips avec des ralentis fluides.

 

5. Enregistrez un son plus clair

La qualité audio est aussi importante que celle de l'image, mais Stef conseille de simplifier autant que possible. « Je vous recommande de régler le niveau d'enregistrement sur Auto, ce qui vous permet de vous concentrer pour saisir chaque instant. »

Un objectif Canon STM, tel que le Canon EF-M 15-45mm f/3.5-6.3 IS STM, est doté d'une technologie de moteur pas à pas (STM) quasi-silencieux pour l'autofocus, ce qui en fait un objectif idéal pour l'enregistrement audio à partir de l'appareil photo. De plus, vous pouvez améliorer la qualité audio en utilisant un microphone fixé à la griffe porte-accessoires de l'appareil photo. « Même un petit micro stéréo comme le Canon DM-E100 peut faire toute la différence », déclare Stef.

Si vous filmez avec un objectif long, Stef vous suggère d'utiliser votre téléphone pour enregistrer l'audio. « Si vous souhaitez vous filmer vous-même à distance, réglez votre téléphone sur un mode enregistrement audio et placez-le près de vous. Frappez trois fois dans vos mains devant l'appareil photo ; cela vous aidera à synchroniser plus facilement le son et l'image lors du traitement logiciel. »

 

 

6. Racontez vos histoires de manière objective

Il est facile d'enregistrer trop de séquences lorsque vous filmez des événements familiaux, mais Stef vous recommande de rester objectif et de vous fixer un but. « De nombreuses prises superbes s'offrent à vous, mais chacune de celles que vous réalisez doit contribuer à l'histoire sans être juste une jolie séquence de plus. Lorsqu'on se lance dans la réalisation vidéo, l'idée de capturer autant de séquences que possible devient obsédante, mais cela ne peut aboutir qu'à l'épuisement. Il vous suffit de trouver votre rythme avec l'appareil photo et de ne pas vous soucier de capturer chaque nuance de la journée.

« Si vous disposez de plusieurs heures de séquences lorsque vous arrivez à la phase de montage, vous devez définir un délai de quelques minutes seulement pour votre produit final. Sinon, vous finirez par réaliser un montage de 45 minutes. Continuez à supprimer des prises jusqu'à ce qu'il ne vous reste que le meilleur. »

 

Rédigé par Marcus Hawkins pour Canon