Bagues à part 

 

Elles sont les agents matrimoniaux entre objectifs et boîtiers de marques, de catégories ou de systèmes différents. « Elles » ce sont les bagues d’adaptations qui établissent le dialogue efficace entre les appareils de prises de vue. Un plus pour le confort des utilisateurs… et leur portefeuille.

 

 Pour réussir un mariage, « passer la bague » est parfois un acte nécessaire. En photographie aussi. Elle scelle et consacre la réunion de deux personnalités différentes et symbolise leur compatibilité. En photographie, les bagues d’adaptation sont là pour jouer ce rôle. Que ce soit entre catégories de matériels différents mais d’une même marque. Ou entre matériels et/ou systèmes de marques différentes, et donc concurrentes. Le but étant qu’à l’arrivée, les photographes profitent du plus grand confort d’utilisation et de la meilleure polyvalence de leur panoplie d’appareils et optiques dans lesquels ils investissent un paquet d’argent. Grâce au système de bagues, quelques belles possibilités de compatibilité technique ne manquent pas. Premier conseil : selon la gamme d’objectifs et de boîtiers dont vous disposez, fouillez sur le net pour découvrir si votre objectif X (acheté pour votre précédent appareil) serait, grâce à une bague, adaptable à votre nouveau boîtier Y. Etc. 

Mais voici déjà quelques exemples de bagues, aussi appelées « adaptateurs de montage », utilisées sur le marché.

 

 

 

De Reflex à Hybride. Des « ponts » optiques sont-ils possible entre les deux catégories ennemies du marché photo ? La réponse est positive et peut représenter un soulagement pour les photographes en transition d’un système à l’autre, avec la chance de pouvoir prolonger la vie de certains objectifs sur les boîtiers rivaux. Les bagues existantes sont de deux types : celles dites « actives » servent à récupérer les fonctions (AF, stabilisation optique, contrôle du diaphragme…) ; celles « passives » se contentent d’assurer l’arrimage mécanique d’un objectif d’une marque sur la monture d’un boîtier d’une autre marque. Canon, Nikon ou Sigma proposent des bagues actives. Parmi elles, existent celles permettant le dialogue étroit de reflex Canon EF ou Nikon F vers les hybrides Sony en monture E-Mount tel le A6500 (APS-C) ou le Sony A7 III (plein format)… Entre autres, grâce à la bague active Sigma MC-11 (259 euros). 

Sigma, encore elle, joue aussi l’entremetteuse matrimoniale entre les matériels Canon EF / Nikon F vers monture L-Mount des hybrides Panasonic et Leica. Cette fois avec la bague MC-21 (269 euros) Ainsi bagué, l’utilisateur d’un reflex Canon EOS 6D Mark II et d’optiques EF peut très bien utiliser celles-ci sur un hybride Panasonic Lumix S1.

 

 

 

Bague de famille

La magie peut aussi s’opérer entre matos reflex et hybride de la même marque: exemple, des optiques en montures Canon EF/EF-S vers des numériques hybrides Canon en monture RF … Grâce à l’adaptateur Canon EF pour monture RF, l’objectif EF ou EF-S peut opérer sur un appareil photo numérique hybride EOS R. En conservant les capacités complètes de mise au point automatique, de stabilisation d'image, de qualité optique, de réglage personnalisable des paramètres d'exposition tels que l'ISO, l'ouverture et la compensation d'exposition... Canon dispose d’une large gamme de bagues d’adaptation en fonction des configurations. A consulter !

 

 

 

FTZ

Nikon a aussi simplifié le passage de son système reflex F à son système hybride 24×36 mm . Notamment via sa bague d’adaptation active FTZ. Sa force : elle permet l'utilisation de quasi tous les objectifs à monture F (Nikon ou autres) sur les boîtiers hybrides sans miroir 24 x 36 à monture Z. Compatible avec environ 360 objectifs à monture F, cette « bague » convient particulièrement pour l’utilisation décloisonnée de plus de 90 objectifs de type E, G et D (AF-S ou AF-P), en conservant toutes leurs fonctions de mise au point et d'exposition automatiques. Prix : 299 euros. La marque Kipon propose aussi une bague similaire mais « passive ».

 

 

Pour le reste, demandez conseil en magasin à votre « bijoutier » Photo Galerie. La variété des « bagues » photo n’a aucun secret pour lui.