Un trio de focales plus longues complète la gamme d’experts du décentrement façon Canon.  Pour sublimer perspective, profondeur, plan de netteté, miniature. Du paysage au studio…

 

Canon TS-E 50, 90 et 135 mm Macro : 3 nouvelles optiques série L

 

Vivent l’inclinaison et la rotation. Les amateurs d’ingénierie optique d’exception vont se régaler avec les trois nouveaux précieux cailloux taillés par Canon et vendus 2589 euros chacun. Le trio divin vient compléter le catalogue de Série L (comme Luxe) amorcé par les TS-E 17 mm f/4L et TS-E 24 mm f/3,5L.  Mais les pros en voulaient plus, de plus longues focales à bascule et décentrement. Voici donc les 50, 90 et 135 mm, nouveaux virtuoses polyvalents, de l’architecture au portrait en passant par la macrophotographie.

 canon-tse-50

 

Le 50

On le privilégiera pour les prises de vue de paysages, de monuments et d’objets en studio. Il excelle en contrôle de perspective et netteté face à des éléments d’architecture. L’objectif en verre moulé haute précision assure une faible distorsion, une définition parfaite et une profondeur de champ extrêmement bien contrôlée. L’atout d’un objectif à décentrement est la restitution ultracorrecte de la géométrie de l'objet photographié quel qu’il soit. Un 50 mm offre un point de vue naturel. Avec ici l’avantage supplémentaire de pouvoir contrôler la perspective pour corriger les lignes verticales. En « décadrant », on fait, par exemple, entrer la totalité d’un bâtiment dans l'image et les lignes de ses éléments verticaux apparaîtront parallèles. Non déformées comme avec d’autres objectifs. Autre effet marquant : en une inclinaison de l’objectif, on peut obtenir un effet « miniature » caractérisé par une netteté uniquement sur une fine bande de l’image. Plus d'informations ici.

 canon-tse-90

 

Le 90

Il sera préféré (comme le 135) pour les portraits et la macrophotographie de produits ou objets en studio. Mais l’architecture ne lui fait pas peur grâce à ses capacités épatantes d’inclinaison et de décalage pour ajuster la perspective. Et des qualités de finition et des capacités en ligne avec celles de ses frangins. Plus d'informations ici.

 canon-tse-135

Le 135

Avec ce nouveau venu, Canon se distingue puisqu’il inscrit le premier cette longueur focale dans cette catégorie d’optique virtuose à décentrement et bascule. Avec toutes les qualités comparables à celle de sa fratrie mais avec une ouverture de f4Plus d'informations ici.

 

En initiant ces trois nouveaux spécialistes de la contorsion, Canon a évidemment veillé à quelques autres améliorations : celle de ses lentilles TS-E, de la réduction des aberrations optiques. La marque a aussi soigné la maniabilité de ces objectifs performants (pesant leur petit kilo chacun), leur capacité d’inclinaison et leur verrouillage de positions.